fbpx

Menu

Comment améliorer votre visibilité grâce au référencement local ? Conseils et astuces !

Lorsqu’ils effectuent une recherche Google, environ 90% des internautes cliqueraient sur la première page de recherches : c’est dire l’importance du référencement, pour être vu et bien placé. Le référencement local applique le même principe, mais à une zone géographique localisée : il vise donc une clientèle de proximité.

Comment améliorer votre visibilité grâce au référencement local ? Conseils et astuces !

Lorsqu’ils effectuent une recherche Google, environ 90% des internautes cliqueraient sur la première page de recherches : c’est dire l’importance du référencement, pour être vu et bien placé. Le référencement local applique le même principe, mais à une zone géographique localisée : il vise donc une clientèle de proximité.

C’est quoi le référencement local ?

Déclinaison du référencement naturel, SEO ou Search Engine Optimization, le référencement local désigne l’ensemble des techniques permettant d’optimiser une requête sur des critères géolocalisés précis, comme une ville, un quartier, une adresse.

Cette localisation géographique peut être :

  • Soit indiquée spontanément dans la requête de l’internaute, lorsqu’il effectue une recherche précise. Selon Google, 46% des requêtes ont une demande localement circonscrite ;
  • Soit récupérée automatiquement par géolocalisation de l’adresse IP (ordinateur) ou géolocalisation d’un smartphone.

Ces dernières années, les recherches Google ont subi de grands changements : on estime que plus de la moitié se fait désormais sur téléphone portable et qu’environ 20 % s’effectue par commande vocale.

Pourquoi Google applique le référencement local ?

Tout moteur de recherche a pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur (UX), pour obtenir sa satisfaction.

C’est pourquoi depuis quelques années les algorithmes ont intégré à leurs recherches le référencement local. Si l’on tape spontanément restaurant italien ou médecin esthétique, le moteur suppose que le mobinaute ou l’internaute recherchent des professionnels à proximité de l’endroit où ils se trouvent, et non pas au bout de la France.

Il applique donc un référencement local, pour une réponse optimisée.

Pourquoi le référencement local est important ?

Capitaliser sur l’essor du mobile

Avec l’essor du mobile, aucun entrepreneur ne doit laisser passer aujourd’hui une telle opportunité : les recherches sur smartphone deviennent majoritaires, avec bien souvent le besoin d’une réponse rapide au plus près de soi. Il faut proximité et rapidité.

Quelques chiffres compilés par Hubspot permettent de comprendre l’ampleur du phénomène : entre 2018 et 2020, les recherches « Professionnel X proche de moi » ont augmenté de 200 % ; les requêtes portant sur les mots ouvert + maintenant + près de moi ont-elles-aussi crû de 200 % ; 60 % des utilisateurs de smartphones ont déjà utilisé l’option Click to call après une requête, pour une réponse à leur recherche immédiate et proche ; 28 % des recherches locales aboutissent même à un achat le jour même.

Et pourtant, les professionnels tardent à mettre leur site à hauteur de ce nouveau défi : à peine 25% des sociétés ont une stratégie SEO pensée spécialement pour le mobile et le référencement local.

Plus que tout, le mobinaute veut une réponse réactive au plus proche.

Générer un trafic de qualité

Créer du référencement local, c’est donc générer un trafic qualifié, d’internautes ayant une recherche active à proximité de chez eux. C’est par nature une clientèle plus ciblée, sur laquelle le taux de conversion sera donc aussi automatiquement plus élevé.

Selon Google , 76% des mobinautes effectuant une recherche locale proche d’eux visitent le commerce dans la journée.

L’essentiel du travail est fait : car le référencement doit être pensé comme une vitrine virtuelle, où votre prospect doit s’arrêter pour découvrir votre offre et se renseigner.

Établir sa position au niveau local

Globalement, le référencement local permet donc de capter des clients actifs, chez lesquels les temps d’action et de réflexion sont diminués.

Dans ce schéma, tout professionnel est en concurrence frontale avec ses « concurrents physiques » : il doit donc adopter une stratégie de référencement agressive, à plus forte raison s’il appartient à une profession réglementée, sans possibilité de publicité.

Pour le petit professionnel, ce référencement local est souvent plus facile et plus simple, sans la concurrence des gros acteurs du marché.

Ce référencement local s’inscrit donc dans une réflexion globale de référencement, où la cible clientèle a toute son importance.

Quelle stratégie choisir pour le référencement local ?

La base : la fiche Google My Business (GMB)

C’est à la fois l’action la plus simple et la plus indispensable au référencement local : il faut créer sa fiche GMB, optimiser sa fiche Google My Business et l’alimenter régulièrement.

Selon Hubspot, 86 % des consommateurs utilisent Google Maps pour localiser l’entreprise où ils vont.

Une fiche Google My Business correctement remplie offre donc aussitôt de la visibilité.

Elle doit être parfaitement mise à jour concernant les éléments pratiques, comme l’adresse, les coordonnées téléphoniques ou les horaires.

Elle doit dans un second temps être optimisée SEO, avec des mots clefs, pour gagner en référencement et en visibilité.

Un site Web responsive adapté à tous les formats

Ordinateur de bureau, portable, tablette, smartphone… un site internet moderne doit être adapté à tous les formats et à tous les navigateurs.

Pour viser un mobinaute, il faut par exemple sélectionner les informations essentielles sur une page dédiée du site mobile, adapter le design au format de lecture, utiliser des technologies récentes assurant la fluidité de la navigation…

Ce travail technique sur le site et d’ergonomie s’avère d’autant plus important que Google tend à pénaliser le référencement des sites qui ne sont pas web responsive.

Optimisez le référencement de votre site internet

Un référencement local s’inscrit dans une stratégie globale de référencement SEO, incluant notamment le contenu, un cocon sémantique avec des mots-clefs pertinents, la création de backlinks, de liens internes ou de liens sponsorisés.

De plus en plus, il convient de travailler les microformats de son site web : ils apportent au langage HTML ou XHTML davantage de sémantique, avec plus de finesse, de précision. Cela permet d’accroître la sensibilité de la recherche et d’améliorer la prise en compte par les moteurs de recherche pour leur indexation.

S’inscrire dans des annuaires de référencement

Participant grandement au référencement local, les annuaires ne doivent pas être sous-estimés. Il faut toutefois choisir un annuaire local de qualité, quant à son contenu et sa mise à jour.

Inversement, un annuaire peu sérieux peut nuire à la réputation du professionnel, les internautes ne faisant pas toujours forcément de distinction entre le contenu et le contenant.

Favorisez les avis et les notations

Que ce soit sur Google My Business ou sur des sites plus spécialisés, il faut inciter ses clients à laisser leur avis.

En effet, 73 % des internautes font confiance aux avis positifs écrits par d’autres tandis, que 6 % à peine ne leur accordent aucun intérêt selon BrightLocal .

72 % des consommateurs attendent même d’avoir lu les avis avant de se décider. Mieux, un seul avis suffit pour augmenter le taux de conversion de 10 % (Source : compilation de Hostingtribunal).

Certes, de nombreux professionnels ont encore de l’appréhension face à ce bouche à oreille virtuel : ils n’ont pas à s’inquiéter des faux avis, contre lesquels les internautes sont de plus en plus avertis, avec la possibilité d’avis vérifiés. Face à un avis négatif, il faut toujours répondre, de préférence à froid pour être calme : il faut rester courtois, transparent, professionnel, sans surenchère, en proposant une solution pratique.

Communiquez sur les réseaux sociaux

Impossible de penser aujourd’hui référencement sans les réseaux sociaux, qui créent une communauté de valeurs ou de passionnés.

44,2 milliards de requêtes sont effectuées tous les jours sur Facebook et 1,6 milliards sur Twitter, Facebook représentant au niveau mondial près de 50 % des avis et commentaires.

Selon Hubspot, Facebook reste le premier en termes de ROI pour un professionnel, suivi par Instagram. Chacun a des cibles différentes, à intégrer dans une stratégie SMO (Social media Optimization).

Des clients satisfaits sont souvent les meilleurs porte-paroles de votre activité : ce bouche à oreille virtuel est dans l’ADN des réseaux sociaux.
1

Toutes ces raisons expliquent que tout professionnel doit porter de plus en plus d’attention à un référencement local de qualité, pour gagner en visibilité et se démarquer des propres concurrents.

Catégorie : Marketing digital

Cette page vous a-t-elle été utile ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars


9 vote(s)
Moyenne : 3,78 sur 5
Loading...

Laisser un commentaire